Célébration du sacrement de mariage
Évangile

L'évangile est lu par le prêtre ou le diacre.

Il est suivi d'un commentaire des textes  bibliques qui ont été choisis par les fiancés.

Télécharger les évangiles au format : 

E1 - Le chemin du bonheur

 

Evangile de Jésus Christ selon Saint Matthieu

(Matthieu 5,1-12a)

En ce temps-là,

voyant les foules, Jésus gravit la montagne. 

Il s’assit, et ses disciples s’approchèrent de lui.

Alors, ouvrant la bouche, il les enseignait. Il disait :

« Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux.

Heureux ceux qui pleurent, 

car ils seront consolés.

Heureux les doux, 

car ils recevront la terre en héritage.

Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, 

car ils seront rassasiés.

Heureux les miséricordieux, 

car ils obtiendront miséricorde.

Heureux les cœurs purs, 

car ils verront Dieu.

Heureux les artisans de paix, 

car ils seront appelés fils de Dieu.

Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, 

car le royaume des Cieux est à eux.

Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, 

si l’on vous persécute 

et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, 

à cause de moi.

Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, 

car votre récompense est grande dans les cieux !

 

 

E2 - Le rayonnement du couple

 

Evangile de Jésus Christ selon Saint Matthieu

(Matthieu 5,13-16)

En ce temps-là,

Jésus disait à ses disciples :

« Vous êtes le sel de la terre. 

Mais si le sel devient fade, 

comment lui rendre de la saveur ? 

Il ne vaut plus rien : 

on le jette dehors et il est piétiné par les gens.

Vous êtes la lumière du monde. 

Une ville située sur une montagne 

ne peut être cachée.

Et l’on n’allume pas une lampe 

pour la mettre sous le boisseau ; 

on la met sur le lampadaire, 

et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.

De même, que votre lumière brille devant les hommes : 

alors, voyant ce que vous faites de bien, 

ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux.

 

 

E3 - Bâtir sur le roc

 

Evangile de Jésus Christ selon Saint Matthieu

(Matthieu 7,21.24-29)

En ce temps-là,

Jésus disait à ses disciples :

« Ce n’est pas en me disant : 

“Seigneur, Seigneur !” qu’on entrera dans le royaume des Cieux, 

mais c’est en faisant la volonté de mon Père qui est aux cieux.

Ainsi, celui qui entend les paroles que je dis là 

et les met en pratique 

est comparable à un homme prévoyant 

qui a construit sa maison sur le roc.

La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, 

les vents ont soufflé et se sont abattus sur cette maison ; 

la maison ne s’est pas écroulée, 

car elle était fondée sur le roc.

Et celui qui entend de moi ces paroles 

sans les mettre en pratique 

est comparable à un homme insensé 

qui a construit sa maison sur le sable.

La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, 

les vents ont soufflé, ils sont venus battre cette maison ; 

la maison s’est écroulée, 

et son écroulement a été complet. »

Lorsque Jésus eut terminé ce discours, 

les foules restèrent frappées de son enseignement,

car il les enseignait en homme qui a autorité, 

et non pas comme leurs scribes. 

 

 

E4 - Tous deux ne feront plus qu’un

 

Evangile de Jésus Christ selon Saint Matthieu

(Matthieu 19,3-6)

En ce temps-là,

des pharisiens s’approchèrent de Jésus

pour le mettre à l’épreuve ; 

ils lui demandèrent : 

« Est-il permis à un homme de renvoyer sa femme 

pour n’importe quel motif ? »

Il répondit : 

« N’avez-vous pas lu ceci ? 

Dès le commencement, 

le Créateur les fit homme et femme,

et dit : 

À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, 

il s’attachera à sa femme, 

et tous deux deviendront une seule chair.

Ainsi, ils ne sont plus deux, 

mais une seule chair. 

Donc, ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas ! »

 

 

E5 - Amour de Dieu, amour des autres

 

Evangile de Jésus Christ selon Saint Matthieu

(Matthieu 22,35-40)

En ce temps-là,

un docteur de la Loi, posa une question à Jésus 

pour le mettre à l’épreuve :

« Maître, dans la Loi, 

quel est le grand commandement ? »

Jésus lui répondit : 

« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu 

de tout ton cœur, 

de toute ton âme 

et de tout ton esprit.

Voilà le grand, 

le premier commandement.

Et le second lui est semblable : 

Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

De ces deux commandements 

dépend toute la Loi, ainsi que les Prophètes. »

 

 

E6 - Ne séparez pas ce que Dieu a uni

 

Evangile de Jésus Christ selon Saint Marc 

(Marc 10, 6-9)

Jésus disait à ses disciples :

« Au commencement de la création, 

Dieu les fit homme et femme.

À cause de cela,

 l’homme quittera son père et sa mère,

il s’attachera à sa femme, 

et tous deux deviendront une seule chair. 

Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair.

Donc, ce que Dieu a uni, 

que l’homme ne le sépare pas ! »

 

 

E7 - Jésus présent aux noces

 

Evangile de Jésus Christ selon Saint Jean

(Jean 2, 1-11)

En ce temps-là,

il y eut un mariage à Cana de Galilée. 

La mère de Jésus était là.

Jésus aussi avait été invité au mariage 

avec ses disciples.

Or, on manqua de vin. 

La mère de Jésus lui dit : 

« Ils n’ont pas de vin. »

Jésus lui répond : 

« Femme, que me veux-tu ? 

Mon heure n’est pas encore venue. »

Sa mère dit à ceux qui servaient : 

« Tout ce qu’il vous dira, faites-le. »

Or, il y avait là six jarres de pierre 

pour les purifications rituelles des Juifs ; 

chacune contenait deux à trois mesures, 

(c’est-à-dire environ cent litres).

Jésus dit à ceux qui servaient : 

« Remplissez d’eau les jarres. » 

Et ils les remplirent jusqu’au bord.

Il leur dit : 

« Maintenant, puisez, et portez-en au maître du repas. » 

Ils lui en portèrent.

Et celui-ci goûta l’eau changée en vin. 

Il ne savait pas d’où venait ce vin, 

mais ceux qui servaient le savaient bien,

eux qui avaient puisé l’eau. 

Alors le maître du repas appelle le marié

et lui dit : 

« Tout le monde sert le bon vin en premier et, 

lorsque les gens ont bien bu, 

on apporte le moins bon. 

Mais toi, tu as gardé le bon vin 

jusqu’à maintenant. »

Tel fut le commencement des signes 

que Jésus accomplit. 

C’était à Cana de Galilée. 

Il manifesta sa gloire, 

et ses disciples crurent en lui. 

 

 

E8 -  Aimer, c’est donner sa vie

 

Evangile de Jésus Christ selon Saint Jean

(Jean 15, 9-12)

En ces temps-là,

Jésus disait à ses disciples :

« Comme le Père m’a aimé, 

moi aussi je vous ai aimés. 

Demeurez dans mon amour.

Si vous gardez mes commandements, 

vous demeurerez dans mon amour, 

comme moi, 

j’ai gardé les commandements de mon Père, 

et je demeure dans son amour.

Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, 

et que votre joie soit parfaite.

Mon commandement, le voici : 

Aimez-vous les uns les autres 

comme je vous ai aimés. »

 

 

E9 - Aimez comme je vous ai aimés

Evangile de Jésus Christ selon Saint Jean

(Jean 15, 12-16)

En ces temps-là,

Jésus disait à ses disciples :

« Mon commandement, le voici : 

Aimez-vous les uns les autres 

comme je vous ai aimés.

Il n’y a pas de plus grand amour 

que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.

Vous êtes mes amis 

si vous faites ce que je vous commande.

Je ne vous appelle plus serviteurs, 

car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; 

je vous appelle mes amis, 

car tout ce que j’ai entendu de mon Père, 

je vous l’ai fait connaître.

Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, 

c’est moi qui vous ai choisis et établis, 

afin que vous alliez, 

que vous portiez du fruit, 

et que votre fruit demeure. 

Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, 

il vous le donnera. »

 

 

E10 - Que tous, ils soient un

 

Evangile de Jésus Christ selon Saint Jean

(Jean 17, 20-26)

En ce temps-là,

les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi :

«  Père, je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, 

mais encore pour ceux qui, 

grâce à leur parole, 

croiront en moi.

Que tous soient un, 

comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. 

Qu’ils soient un en nous, eux aussi, 

pour que le monde croie que tu m’as envoyé.

Et moi, je leur ai donné la gloire 

que tu m’as donnée, 

pour qu’ils soient un comme nous sommes UN :

moi en eux, et toi en moi. 

Qu’ils deviennent ainsi parfaitement un, 

afin que le monde sache que tu m’as envoyé, 

 

et que tu les as aimés comme tu m’as aimé.

Père, ceux que tu m’as donnés, 

je veux que là où je suis, 

ils soient eux aussi avec moi, 

et qu’ils contemplent ma gloire, 

celle que tu m’as donnée 

parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde.

Père juste, le monde ne t’a pas connu, 

mais moi je t’ai connu, 

et ceux-ci ont reconnu que tu m’as envoyé.

Je leur ai fait connaître ton nom, 

et je le ferai connaître, 

pour que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, 

et que moi aussi, je sois en eux. »

« Construire sa maison sur le roc »

(Matthieu 7, 24)